Histoire

Un magnifique parcours de golf disparut entre Koksijde et Oostduinkerke

Ce que peu de gens savent, c'est que l'un des terrains de golf les plus renommés d'Europe était à Koksijde dans les années 1920 ! Le populaire terrain de golf côtier « Coxyde, Saint-André-sur-mer » se trouvait en effet à Doornpanne, dans les dunes près de la mer.

La société anonyme « Saint-André » a acheté en 1922 une zone de dunes d'environ 100 ha entre Koksijde et Oostduinkerke pour construire un terrain de golf. En compensation, « Saint-André » a obtenu une option sur les sites environnants.

Le célèbre architecte de golf britannique Harry Shapland Colt a été invité à concevoir un parcours de golf côtier.

Harry Shapland Colt (1869-1951) était un avocat britannique et architecte de terrains de golf. Il a cofondé la firme Colt, qui se composait alors de lui-même et des architectes de terrains de golf Charles Hugh Alison et John S.F. Morrison.

Harry S. Colt (photo) est indéniablement classé parmi les 5 meilleurs architectes de terrains de golf de tous les temps. Il a conçu des beautés absolues telles que Pine Valley (New Jersey), Royal Portrush (Irlande du Nord), Sunningdale, Wentworth, Rye, Hoylake (Angleterre), Muirfield (Écosse) et plus près de chez nous l'Eindhovensche et le Kennemer (Pays-Bas), Le Touquet (France) et Royal Zoute à Knokke-Heist.

En tant que golfeur, Colt avait un handicap scratch.

Au total, Colt a conçu et rénové plus d'une centaine de terrains.

Il considérait « Coxyde, Saint-André-sur-mer » comme l'une de ses meilleures conceptions, ce qui appréciable quand on sait que l'homme a conçu et restauré plus d’une centaine de terrains de golf à travers le monde !

Le projet ne fut pas rentable et la société anglaise a été obligée de vendre le site à un groupe d'industriels de Flandre occidentale. Ce nouveau groupe a également dû constater que l'entretien du terrain de golf était onéreux et s'est mis en liquidation après quelques années en 1928.

Les parcelles ont été remises en vente, mais avec la suppression de la clause d'achat stipulant que le site était réservé à un terrain de golf ! Et qui acheta les sites issus de la faillite pour une bouchée de pain ? Sans surprise ce furent les anciens propriétaires et leurs amis afin d’y construire le quartier des villas qui existe encore aujourd'hui. À l'exception de quelques hôtels (dont le Normandie, La Péniche), la zone exclusive de villas prévue n'a finalement pas vu le jour.

Le « Terrain de golf côtier Saint-André » disparut aussi vite qu'il était apparu.